Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 14:19

      EXPLiCATIONS SUR L'INSTRUMENT AVEC SUPPORT D' IMAGES PROJETEES SUR GRAND  ECRAN, et COMMENTEES PAR LES FACTEURS D' ORGUES .TOUT PARTICULIEREMENT Mr. FREDERIC BRETHES QUI AVEC COMPETENCE ET AMOUR A  REDONNE A NOTRE ORGUE UNE NOUVELLE JEUNESSE ET UNE BELLE SONORITE.

INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE

     UN TRES GRAND MERCI A THOMAS OSPITAL ORGANISTE DE RENONMEE INTERNATIONALE, DE NOUS AVOIR HONORE DE SA PRESENCE et FAIT PARTAGER SA PASSION DE L'ORGUE

 AVEC UNE MAESTRIA REMARQUABLE POUR UN ARTISTE AUSSI JEUNE.

 

INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE
INAUGURATION DE L'ORGUE RENOVE à N.D.du REFUGE

           NOUS NOUS PERMETTONS DE RETRANSCRIRE UN TEMOIGNAGE QUI PARLERA A BEAUCOUP D'ENTRE NOUS :

 

                                  " Participer à la re-naissance de l"orgue de la chapelle était " cadeau " pour celles et ceux qui  attendaient ce jour.

              Les sonorités récemment ajustées nous parlaient de celles qui, pendant des années, avaient tenu le clavier.

                          Elles nous rappelaient les émotions vécues lors de tant de célébrations festives ou de deuils.

   Elles nous invitaient à vibrer aux réalités humaines de ce jour et des années à venir."  - F.V

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Iribarren Laurence
commenter cet article

commentaires