Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 08:41
Sur le texte de la prière.
Le texte que notre communauté utilise et diffuse,
diffère un peu du texte initial. On nous demande
souvent pourquoi?
Voici le texte primitif de la prière:
  " Auguste Reine des cieux, souveraine Maîtresse des
Anges vous qui dès le commencement avez reçu
de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête
de Satan, nous vous demandons humblement,
envoyez vos légions saintes pour que, sous vos
ordres et par votre puissance, elles poursuivent les
démons, les combattent partout, répriment leur
audace et les refoulent dans l'abîme.
     QUI EST COMME DIEU !
Comme nous pouvons le voir sur la reproduction
ci-après d'un vieux feuillet que le Père Cestac avait
fait éditer, la prière à proprement parler s'achève
par l' exclamation: qui est comme Dieu !
Puis nous trouvons deux invocations séparées par
un tiret:
   Saints Anges et Archanges défendez-nous, gardez-nous

O bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour,
et notre espérance.
Vient ensuite

PRIERE COURTE ET PUISSANTE
DANS LA TENTATION
O divine Mère, envoyez vos Anges pour me
défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi

Quand la Congrégation a sollicité de Rome que soient     
attachées des indulgences à cette prière, il a été demandé
de modifier les mots soulignés. Ces expressions qui en
toute rigueur des termes ne conviennent qu'à Dieu
ont alors été supprimées.
Et les invocations qui suivaient ont été réunies à
la prière proprement dite.
Alors la communauté adopta la nouvelle formulation.
Des groupes ou des personnes qui, de nos jours, diffusent
la prière, utilisent parfois le texte initial une "formule
magique". Et le texte primitif n'a pas plus de pouvoir
que le texte modifié.
Un texte qu'elle que soit la richesse des mots ou la
valeur lyrique des expressions, n'est qu'un chemin pour
une prière dans la foi.
( à suivre)


Partager cet article

Repost 0

commentaires