Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2006 6 19 /08 /août /2006 14:28

A la suite du Père Cestac (voir 1ère partie), les Servantes de Marie gardent Sainte Marie Madeleine comme une de leurs patronnes.

  * Elise Cestac, celle que nous vénérons, "Mère Vénérée" avait choisi le nom de Soeur Marie -Madeleine. Devant sa tombe de sable comme toutes celles du cimetière de Saint-Bernard, une blanche statue de M.Madeleine.         Et son vase de parfum nous dit:

" La vie d'Elise, comme un parfum répandu."

* Les peintures de la chapelle de Notre Dame du Refuge se font ( aussi messages)

La belle scène de Béthanie:  le Maître assis et à ses pieds, Marie, disciple qui écoute, nous rappelle " la meilleure part  " 

" Heureux qui écoute la Parole de Dieu"

 

"Rappelons qu'avant 1968, ce tableau surmontait un autel dédié à Ste M.Madeleine. Il fut aussi un tempsoù à N.D. du Refuge, on fêtait très solennellement la Patronne des Pénitentes."

Le vitrail au soleil couchant remet devant nos yeux le chemin de Jésus jusqu'au Calvaire. Portons attention, la tache jaune au pied de la Croix : c'est Marie Madeleine. Elle est aussi au centre quand Marie, Mère de Jésus reçoit le corps inanimé du Fils...Elle est là comme flamme...

murmurant comme le poête

" Oeuvre si grande a fait Amour...

tout entière me vais consumant..."

  * Redonnons ici, pour notre joie, le bas-relief de l'ancien autel...

Là, M.Madeleine, à l'aube naissante de Pâques et dans l'émotion, peut bien Le confondre avec le jardinier...

Mais écoutons:

" La mort est le jardin de Dieu:

Il  y retoune l'argile humaine

Y ensemence l'avenir...

Y fleurit la liberté..."   ( J. Debruyne)

Partager cet article

Repost 0

commentaires