Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 11:34

L'image la plus ancienne du Père Louis-Edouard Cestac est un portrait

sur toile. Ce tableau comme celui de sa soeur Elise était un cadre

de leur famille.

Nous lisons dans une lettre de Louis-Edouard  adressée à Elise, en post-scriptum, la chargeant d'une commission :

  "Je te prie de passer chez le doreur qui reste au coin de la rue Orbe

en descendant le long du Château-vieux comme pour aller à la place d'Armes ( Ah! c'est celui qui avait fait les cadres de nos tableaux)"        (16 novembre 1828)

A cette date, Louis-Edouard, jeune prêtre est professeur au Petit Séminaire de Larressore.

Et c'est le professeur que le peintre a campé. La plume à la main, le regard

intelligent, à l'arrière les rayons d'une bibliothèque, le jeune abbé poursuit sa réflexion.

Partager cet article

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article

commentaires