Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 10:17

Michel Garicoïts (1797-1863)

Louis-Edouard Cestac (1801-1868)

Nés à quatre années d’ intervalle,

leurs routes se sont croisées plusieurs

fois.

   - A Bayonne, au Cours Saint-Léon ;

   - Au Petit Séminaire d’ Aire-sur Adour ;

   - Au Petit Séminaire de Larressore,

entre 1821 et 1823, faisant partie

de la première équipe d’ éducateurs.

   - Tous deux ont enseigné la philosophie

l’ un à Bétharram, l’autre à Larressore.

   - A la fleur de l’ âge, Dieu fit de chacun

d’ eux un fondateur…

michel-garicoitspt louis-edouard-cestacpt

Quand  en décembre 1841, l’ Abbé Cestac

doit écrire les Constitutions des Servantes

de Marie, il se rend au Sanctuaire de

Bétharram ,  près de son ami Michel.

Leur spiritualité, axée pour Michel

sur le Sacré-Cœur et pour Louis- Edouard,

sur  la Vierge Marie, trouve un point de

 jonction dans le ECCE :

          ECCE   VENIO   du  FILS 

       ECCE    ANCILLA  de  MARIE .

Pour l’ aider dans la direction spirituelle

des Servantes de Marie, le Père Cestac s’ adresse

au Père Garicoïts. Celui-ci  lui envoie, en

1861, le P. Jean Cazeau.

- Les deux fondateurs avaient une

profonde estime réciproque

«  Astres jumeaux,

        au ciel de l’Eglise de Bayonne….

C’ est dans leurs continuateurs, que ces

deux ouvriers de Dieu se sont prêtés un

réel concours… »

Ces lignes écrites en 1882 se sont vérifiées

au cours de l’ histoire de nos deux

Congrégations et restent d’actualité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article

commentaires