Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:21

 

Son information (suite)

Les visites et les contacts sont aussi pour le P.Cestac occasion de s’instruire.La première visite à lieu au lendemain de l’arrivée à Chateauneuf. L’Abbé Cestac va passer, en juillet 1839,une quinzaine de jours à l’Abbaye de La  Meilleraye. Cette Abbaye est située à une quinzaine de kilomètres au Nord - Est de Nantes. Ces moines Cisterciens, leur histoire récente, la création en leur monastère d’une importante ferme, sont connus jusqu’aux Pyrénées. L’Abbé Cestac écrit, à la suite de cette visite  « Je me suis mis en rapport avec les Religieux de Meilleray. Je viens de passer quelques jours dans leur Monastère pour étudier par moi-même leurs méthodes et les prodigieux résultats qu’ils ont obtenus »

Selon les documents d’époque l’Abbaye offrait alors une diversité étonnante d’activités agricoles et artisanales qui inspirera sûrement le fondateur de Notre Dame du Refuge. 

agronome-meilleraye1pt agronome-abbayept2
Vue générale La Meilleraye Gros plan Abbaye
agronome493pt agronome494pt

Au gré de ses nombreux déplacements, le P.Cestac aura d’autres occasions de visites instructives.

Ainsi en 1858, il se rend au Château du Vigneau (40) où le Comte de Dampierre possède un élevage de porcs. Le propriétaire étant absent, le P.Cestac lui écrit :

«  Avec l’autorisation d’un de vos serviteurs, je me suis permis de visiter votre belle race porcine…J’ai déjà un verrat de haute race, des femelles du pays d’excellente qualité et, pour continuer un essai commencé je désirerais, s’il était possible, une femelle de votre élevage… »

cestac-porcherie-2pt cestac-2porcspt

Les contacts et les rencontres permettent d’utiles connaissances. Les sœurs dispersées dans diverses localités servent souvent d’intermédiaires. Ainsi le P.Cestac écrit à la sœur de Maslacq.

«  si vous pouviez savoir à combien nous reviendraient  des poulets de 6 à 8 mois en état d’être affranchis ; il faudrait calculer le prix de port jusqu’à Bayonne. Ayez aussi devant les yeux les bonnes races soit pour la ponte, soit pour l’engraissement. »

Poules-refugept agronome-oeufspt

et à la sœur de Toulouse «  Je voudrais que vous vous informassiez du prix du beurre frais de première qualité. Si un beurre reconnu de qualité supérieure se vendrait bien à Toulouse et à quel prix… »

Le P.Cestac sait conjuguer connaissances théoriques et données de l’expérience. Pour les innovations qu’il a tentées nous vous renvoyons aux 6 articles  « P.Cestac novateur » Février-mars 2012.

( à suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article

commentaires