Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 09:22

Dernières  visites

Fin août nos deux Sœurs  ont eu la

joie d’aller à Lourdes et à Bétharram.

Quelle émotion de vivre une journée à

Lourdes, de participer à divers temps

de pèlerinage: prière à la Grotte,

Procession du Saint –Sacrement, Messe

Internationale, etc…

visitr0333pt visite0332pt
visite0329pt

 

visite0330pt

Une visite à Bétharram pour rappeler

les forts liens d’amitié entre Père Cestac

et St Michel Garicoïts…Rappeler aussi

que c’est au pieds de N.D.de Bétharram

que notre Fondateur écrivit nos premières

Constitutions (1841)

visite0335pt visite0336pt

Il manquait un dernier itinéraire

à Bayonne. Il nous a conduit d’abord

dans les divers lieux où se conservent

quelques traces de l’antique Abbaye de

St Bernard où enfant, Louis-Edouard

fut guéri.

Nous avons retrouvé :

    - en l’Eglise St Etienne, la belle

statue de pierre de la Vierge ;

    - en l’Eglise St Esprit, le souvenir

de la dévotion à St Bernard.

Le Père Cestac y participait chaque année

à la Neuvaine de St Bernard. Sa

sœur, Elise aussi. Celle-ci écrit le

24 août 1843

« Aujourd’hui nous irons s’il plaît à

Dieu à  St  Esprit., visiter les reliques

de St Bernard. »

visiteeglisept statuebernardpt

Et pour clôturer cette après-midi de

pèlerinage nous avons longuement

visité le  « Grand-Paradis »…évoqué

l’hier et l’aujourd’hui…et grimpé

jusqu’au grenier si chargé de Souvenirs.

visite0342pt visite0343pt

Au revoir

L’heure du départ a sonné en ce

6 septembre au soir…

Nos deux sœurs ont voulu exprimer

leur  « merci » en un  « joli français »

visite1441pt visite1444pt

Merci  aussi à vous, chères sœurs !...

votre séjour a été aussi riche et

chaleureux pour nous !...

 

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 09:21

Le 14 en après-midi, la communauté,

s’est réunie aux pieds de N.D.du Refuge

pour une célébration de louanges

à la Mère de Dieu.  

14-15aout2012-8490pt 14-et-15-AOUT2012-8490gd           14-15aout2012-8491pt

Nous avons contemplé et prié

   - Celle qui écoute,

   - Celle  qui prie,

    -Celle qui est présence maternelle,

    -Celle qui offre.

Chacun de ces thèmes était accompagné

d’un symbole :livre, lumière, eau,

encens.

Puis nous avons communié à la

danse de louange de nos sœurs

Indiennes.

Leur chant du Magnificat aux sonorités

ferventes nous a ensuite transportées

sur les rives verdoyantes du Kérala. 

14-15aout2012-8495pt 14-15aout20128498pt
14-15aout2012-8500pt 14-15aout2012-8506pt


Le 15 août au matin, l’Eucharistie

Solennelle a rassemblé non seulement

la Communauté mais aussi beaucoup

d’habitués de ce grand jour de fête.

14-15aout2012-8510pt 14-15aout2012-8513pt
14-15aout2012-8518pt 14-15aout2012-8521pt

 

  

 

Repost 0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 09:09

Les récoltes de saison sont

particulièrement prometteuses !...

Jugez plutôt : aubergines, tomates ou

piments…

ete-genereux-0265pt ere-genereux-0266pt
ete-genereux-0263pt ete-genereux-0267pt


 

Repost 0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 10:18

Avec cette miniature originale de

Madeleine Guéroult, datant des

années 1950, nous vous disons :

Très Bonne Fête de l’Assomption à tous !

image-Assomption

Repost 0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 14:54

Nos sœurs Ancy et Mercy continuent

leurs découvertes.

   - Un long  itinéraire dans les rues

de Bayonne leur a fait connaître la

ville natale du Père Cestac. Elles ont

essayé d’imaginer les remparts qui

entouraient la cité ; elles se sont

attardées dans certains lieux : la rue

d’Espagne (l’ancienne rue Mayou) ; la

rue de la Monnaie, la rue Poissonnerie.

sejour2-0262pt.jpg sejour2-0242gd
sejour2-0245gd sejour2-0250gd

   - Une après-midi pour visiter la

cathédrale où l’Abbé Cestac exerça son

ministère pendant près de 20 ans…

sans oublier le cloître. 

sejour2-0283gd sejour2-0287gd

 - Une ballade en Pays Basque

les a conduites à Larressore où

elles ont retrouvé le souvenir de

l’Abbé Cestac, professeur au Petit

Séminaire de 1822 à 1831… 

sejour2-0291gd

sejour2-0296gd

Une rencontre avec notre communauté

de Saint Sébastien…

sejour2-0308gd sejour2-0309gd
sejour2-0310gd sejour2-0311gd

Après un temps de recueillement

auprès de nos Sœurs Bernardines,

les découvertes reprendront.

 

Repost 0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 10:17

Notre traditionnelle fête a eu lieu

le dimanche 8 juillet.

Voici en bref et en image un

écho:

- Eucharistie Solennelle

DSC00641-8juilletpt DSC00645-8juilletpt
DSC00646-8juilletpt DSC00652-8juilletpt

Verre de l'amitié

DSC00659-8juilletpt DSC00653-8juilletpt
DSC00665-8juilletpt DSC00657-8juilletpt

- appétissantes grillades...

DSC00661-8juilletpt DSC00662-8juilletpt
DSC00663-8juilletpt DSC00664-8juilletpt

-repas

DSC00670-8juilletpt DSC00671-8juilletpt
DSC00672-8juilletpt DSC00674-8juilletpt
DSCN8442-8juilletpt DSCN8444-8juilletpt

 

- dessert flambant

que d'agréables moments!...

Merci à tous les acteurs de cette

belle journée !!!

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Fêtes au Refuge
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 09:51

Evoquons ici la configuration de notre

cimetière.

La plus ancienne illustration que nous

possédons, date de 1867. C’est une œuvre

de Romain CAZES (1808-1881). Ce

peintre présenta au Salon de 1869,

six dessins sur les Bernardines.

Sur la photo ci-dessous, nous voyons

deux Bernardines dans leur habit de

cette époque, agenouillées près d’un

tumulus portant la croix de blancs

coquillages. Nous remarquons aussi

au chevet du tertre une petite croix

rustique.

gouter-de-fete1375pt gouter-de-fetes1376pt

La lithographie intitulée »paysage

de Saint-Bernard » que l’on peut dater

de 1856-1860, montre à l’arrière-plan

l’entrée du cimetière.

Les petites croix ont disparu pour une

grande croix de bois, signe du Salut.

Des descriptions du cimetière de 1873 ou

1874 notent la grande croix et les ifs

« arbres de regret et d’ espérance ».

De quand date le plant au bout de

chaque tumulus ? Une photo de 1903,

montre l’existence de touffes végétales.

cimetiere2-0001pt cimetiere2-0002pt

Arrêtons-nous sur ces deux symboles

forts :la coquille et le végétal.

Les nervures radiales, du coquillage,

semblables à des rayons ne donne-

t-il  pas un halo d’immortalité. Et

l’art  a souvent utilisé ce symbole.

Nous voulons croire que nos toutes

premières Sœurs Bernardines n’ont pas pris

ces coquilles uniquement parce qu’elles

abondaient dans le sable des dunes.

Mais qu’elles ont perçu leur message

silencieux. Le coquillage, symbole de

la vie mystique devait leur parler du

secret de la perle.  

cimetiere2-0003pt

 

La plante qui résiste au chevet des

tertres dit plus que la distinction des

sépultures. Elle nous parle de la vie,

de celle qui renaît du » grain tombé

en terre »

Ces touffes végétales dans ce carré de

sable balayé par le vent ou brulé par

le soleil sont porteuses d’ espérance.

Elles nous apprennent à deviner dan

tous les sables-ceux de nos vies et

ceux qui nous entourent- le jardin

à venir !

Ecoutons Pierre  Bonte, après une visite :

« Nulle part ailleurs, je n’avais éprouvé une

telle impression de sérénité, un tel  sentiment

de la vanité  des choses. Je me trouvais dans

un espace d’un dépouillement total,… »

(« La France que j’aime »,2010)

 

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Saint Bernard
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 09:29

 

Le soir du 24 juin, de nombreuses Sœurs

de la Communauté se sont réunies

au lieu-dit« Saint Jean Baptiste »

Le Père Cestac donna ce nom à cette

partie de la propriété à cause peut-être

de l’abondance de l’eau en ce coin.

Lui-même écrivait : »L’eau y est

belle et abondante » 

st-jean-baptiste1396pt st-jean-baptiste1397pt
st-jean-baptiste1383pt st-jean-baptiste1380pt

Dans une évocation priante Sr Marie

Rose nous a ramenées aux premières

années de la Fondation. 

st-jean-baptiste1384pt st-jeaj-baptiste1382pt

Rappelons quelques éléments historiques

- C’est en ce lieu que le P.Cestac fit

bâtir un lavoir de grandes dimensions

et toutes les installations pour un

blanchissage quasi- industriel.

- Dans un bâtiment construit en 1844-

1846, il organisa un atelier de

tissage. C’est là que pendant de

longues années on a tissé les habits

 des Bernardines.

st-jean-baptiste1385pt st-jean-baptiste1386pt
st-jean-baptiste1388pt st-jean-baptiste1389pt

De 1846 à 1847 les plus ferventes

des Repenties (qui deviendront les

premières Bernardines), après avoir passé

leur journées dans les sables, venaient

coucher à « St Jean Baptiste ».

- Ce n’est que bien plus tard que des

activités agricoles seront installées

en ce lieu.

Aujourd’hui, on y trouve l’élevage

de poules pondeuses. Celles-ci

reçoivent, ce soir de nombreuses visites

st-jean-baptiste1391pt st-jean-baptiste1394pt
st-jean-baptiste1395pt st-jean-baptiste1390pt
Repost 0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 10:17

Depuis le 14 juin nous avons

parmi nous, deux de nos sœurs

Indiennes : Sœurs Ancy et Mercy.

Elles se souviendront longtemps de

leur premier pas à Anglet. 

sejour2012-176983pt sejour-2012-176992gd.jpg

Avec quelle joie réciproque la

Communauté les a accueillies. Et

on essayait le « Welcome » 

sejour2012-0197pt
sejour2012-0198pt
sejour2012-0196pt
sejour2012-0199pt

Elles partagent avec cœur notre

vie quotidienne ; elles participent

avec entrain à nos temps forts :

soirée St Jean Baptiste, brocante

et bientôt Fête de N.D.du Refuge.

Elles découvrent avec émotion les

divers lieux de N.Dame et du

Monastère de St Bernard.

Et la découverte se poursuivra

avec d’autres lieux- souces de

notre Histoire.

 

Repost 0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 09:22

Dans le cadre d’un goûter fraternel, le

31 mai, Sr Jacqueline a évoqué pour

la Communauté, l’historique de notre

cimetière.  

gouter-de-fetes1371pt gouter-de-fetes1371pt

Sa mise en place a été autorisée par

un décret  préfectoral du 16 juin 1854.

Pendant les 15 premières années, les

membres de la communauté qui

décédaient, étaient inhumés au

cimetière d’Anglet. Celui-ci était

alors situé autour de l’Eglise Saint

Léon.

Une exception cependant : Elise Cestac,

Sr Marie-Madeleine, fut ensevelie, le

19 mars 1849, dans les sables de St

Bernard. Son frère, propriétaire légal

de ces sables en avait  obtenu

l’autorisation.

Dès que la Congrégation fut légalement

reconnue (14 décembre 1852) elle

demanda, le 8 décembre 1853, au

Maire d’ Anglet, l’autorisation d’un

cimetière spécifique.

Le Conseil Municipal donna son avis

favorable, vu que le cimetière communal

« ne saurait longtemps suffire aux

besoins réunis de la commune et de la

communauté ».

En attendant le décret préfectoral, le

Maire d’ Anglet accorda, le 22 février 1854,

l’inhumation d’une Bernardine.

Voici les photos des authentiques de

l’autorisation du Maire et du décret

préfectoral :

gouter-de-fetes1373pt gouter-de-fetes1374pt
gouter-de-fetes1378pt gouter-de-fetes1379pt


Dans un prochain article nous

verrons, comment nous sommes arrivées

à la configuration actuelle de notre

cimetière

(à suivre)

 

Repost 0