Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 09:34
Dans le cadre du carême 2008, les paroisses d'Anglet
ont sollicité la Communauté "Cenacolo" de Lourdes
pour présenter le spectacle "l' enfant prodigue".
A travers cette parabole de l'enfant prodigue, rejoignant
leur propre cheminement, une vingtaine de jeunes
( garçons et filles ) ont exprimé leur vécu, à travers chants,
dialogue, silence, danses, jeux de lumières.

undefined undefined
Le Père dit :
  " Tu es en moi et je n'ai pas envie que tu te perdes
     sur une route qui n'a pas la liberté..."


undefined undefined
 
" Ton envie de t'en aller ne te suffiras pas."

undefined undefined

Le Fils:
   " Je suis arrivé à ce que je voulais...
     Vivre la nuit avec la rage dans le coeur...
     Pour moi, c'est ça la liberté!... "

" ... mais nuit empoisonnée
                nuit désespérée"

undefined undefined

" Maintenant ça suffit, ma course est finie.
Je retournerai chez mon père
et son amour me pardonnera..."
undefined undefined

undefined
Deux membres de la Communauté donnent leur témoignage:

" Seul Celui qui l'a crée, Dieu le Père
  est capable de reconstruire un coeur égaré et perdu.
  L'Amour seul est notre force." 


Quelques réactions après le spectacle:

" Cétait remarquable: décor, mise en scène, acteurs...
J'ai aimé la justesse des gestes et des paroles."

" C'est une soirée qui me remet en cause...
Je suis invitée à changer quelque chose dans ma vie."

"J' ai été très touché par le dépouillement du prodigue.
Il est nu, tout seul, seul face à lui-même.
Au fond "du trou" et il pense à son père...
Il lui reste encore l'amour de son père."

La Communauté Cenacolo a été fondée en 1983 par
Soeur Elvira Pétrozzi près de Turin en Italie et
compte une cinquantaine de communautés dans le
monde entier.Leur mission: accueillir gratuitement
 des hommes et des femmes qui vivent en marge
de la société. C'est une école de vie. La
reconstruction est basée sur 3 piliers:
l' amitié, le travail et la prière.

 
Repost 0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 11:33
CHAPELLE
NOTRE DAME DU REFUGE
64600

Jean -Claude GIANADDA

VEILLEE
CHANSONS ET PRIERES

SAMEDI 1ER MARS
à 20h 15
Entrée libre et gratuite

undefined
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Activités communauté
commenter cet article
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 16:41
Grâce aux précieuses indications aimablement
communiquées par notre amie Sylvie F...,
nous sommes parties vers le berceau des
ancêtres maternels d'Edouard et Elise Cestac.
Faisons ici le point.
La famille AMITESAROBE est originaire de
la région de Hernani- Urnieta (Guipuzcoa)
aux environs de Saint-Sébastien ( donostia)
Sur les collines avoisinant Urnieta nous avons
découvert une maison, un ancien "casério"

(ferme) portant le nom " Amitesarobe".
Mais la personne âgée qui y habite n'a rien
pu nous dire sur le pourquoi de ce nom.

undefined undefined

A Urnnieta-bourg nous avons admiré l'Eglise
avec sa partie ancienne et la façade de la
Mairie (Ayuntamiento) avec son superbe écusson
undefined undefined
undefined undefined

Le bisaïeul maternel d'Edouard et d'Elise,
Sébastien Amitesarobe a dû être baptisé en
l'Eglise "San Sébastian, Martir" (DONOSTIA),
en 1704.

undefined  
Rappelons que Sébastien Amitesarobe vint
à Bayonne comme chocolatier et s'y maria en
mars 1729.
Mais quel lien y a t-il entre Sébastien et
le fameux organiste de Hernani, Alonso de
Amitesarobe (vers 1670) ?
Nous savons qu'une soeur aînée de Sébastien,
Michaela, née en 1701, a été baptisée en
l'Eglise " San Juan Bautista" à Hernani.

undefined undefined
undefined

Il existe encore d'autres questions. Où a eu
lieu le mariage des parents de Sébastien
Amitesarobe:
Firmin Amitesarobe et Gracia Otamendi,
à Urnieta? à Hernani? ailleurs?
Le jeu de piste se poursuit...

 

Repost 0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 10:38
undefined
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 09:43
undefinedDes oeufs et du miel
 
" Notre pauvre soeur  Marie François de  
     
Sales qui est tombée de la charrette
avec ses 40 douz aines d'oeufs et son
grand pot de miel, est quitte pour
la fameuse omelette et le parfum du
miel que vous sentirez peut-être
encore, à votre retour, à l'endroit
fatal."

                               (2septembre 1844 )
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 10:55
L' Atelier - lecture de ce mois s'est réuni autour
d'un ouvrage assez curieux:
undefined

" Hortus Deliciarum", jardin de délices, c'est,
le titre donné par l'Abbesse Herrade au
manuscrit qu'elle avait fait composer, vers 1180
au Monastère de Hohenbourg, fondé par
Sainte Odile.
La reproduction mise en couleur par Mme
C. Tisserant- Mauser que nous avons admirée,
a été éditée en 1981.

undefined undefined

Avec beaucoup d'intérêt nous avons détaillé quelques
unes des 37 planches. Un texte bref en latin que
nos soeurs bibliothécaires avaient eu soin de traduire,
accompagnait chacune des scènes bibliques :
la création, le passage de la Mer Rouge, etc...

undefined undefined

undefined undefined




Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Activités communauté
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 08:43

undefined
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 10:27
Le 13 janvier dernier, au Monastère de,
Saint-Bernard, Soeur Marie du Cénacle
célébrait le Jubilé d'Or de sa Profession
Religieuse.
Le 6 janvier 1958, elle se consacrait au
Seigneur dans la Congrégation des Servantes
de Marie.
Après quelques 28 années de service
apostolique, elle entrait au Couvent des
Bernardines où, en 1989, elle s'engageait
pour une vie monastique.
Autour de l'autel, sa famille, ses soeurs
Bernardines et Servantes de Marie l'accompagnaient
pour une Messe d'Action de Grâce.
 
undefined undefined
                                                                
undefined
undefined

Après la célébration, un verre de l'amitié
prolongeait la rencontre et la joie

 undefined  undefined
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Fêtes au Refuge
commenter cet article
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 11:24
Au Couvent des Bernardines
  -  Fête de la Présentation de Jésus au  temple
et   célébration de la Lumière.

   -  Journée d'Adoration
   -  Journée de la Vie Consacrée

         " La Vie Consacrée : un témoignage
           fidèle d'amour de Dieu"
                    (  Benoît XVI )

               10 h -  Messe
               15 h -  Adoration Communautaire
                    17 h 30 Vêpres

undefined
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Fêtes au Refuge
commenter cet article
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 08:25
Située sur le territoire de Saint-Martin-de -Seignanx
cette fontaine suscite une certaine curiosité.
Souvent les chroniqueurs s'interrogent :
     - pourquoi ce petit oratoire en ce lieu?
     -  ce site appartiendrait aux Servantes de Marie
        d'Anglet?...

undefined undefined

Origine
En 1858, le Père Louis-Edouard Cestac hérita,
de Melle Bonaventure Angélique Désirée CASTERA
( domiciliée à Bayonne où elle décéda le
10 mars 1858 ), d'une propriété sise à
Saint-Martin-de-Seignanx.
Le Père Cestac vendit cet héritage dès le
9 juin 1858. Mais pour respecter les intentions
de la donatrice, il fit réserve dans l'acte
de vente:
       " dans l'enceinte dite Chouroutte de Lassalle
         - de la petite chapelle appelée " Notre Dame
           de Délivrance",
         - du sol qui l'entoure...
         - d'un are de terrain sur le devant,
           avec le droit de passage pour parvenir
           à la chapelle..."

Le 4 février 1860, le Père Cestac en fit don
à la Congrégation des Servantes de Marie qu'il
avait fondée.

undefined undefined

Longtemps le petit oratoire abrita un certain
nombre de statues de Saints. Ce qui donna
sûrement le nom à la Fontaine.
Itinéraire
Quitter Saint-Martin-de Seignanx au Quartier-Neuf
prendre la D.126 en direction de l'Adour.
Deux kilomètres plus loin au bas de la côte
( dite d'Arribère) tourner à droite. La " Fontaine
des Saints"est signalée
Encore quelques 300 mètres et sur la droite
en retrait de la route, voici la source et
la petite chapelle.

undefined

Faites comme nous, allez découvrir ou
revisiter ce petit coin de nature.
Et si des " Saint-Martinois" voulaient
bien nous communiquer leurs souvenirs
sur ce lieu... Nous les en remercions.

Repost 0