Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 11:05

MONASTERE DE ST BERNARD ANGLET

Bénédiction des Rameaux, dimanche 10 h

Cène du jeudi Saint …………………… 17 h

Veillée du jeudi Saint  ………………….21h à 22 h

Chemin de Croix du vendredi Saint…..11h

Office du Vendredi Saint ……………… 16h

Samedi Saint (Célébration de N.D. de la Solitude ) 15 h

          Veillée Pascale 21 h

 JOUR DE PÂQUES : Eucharitie : 10 h    

                         **********************                                      

        

  NOTRE DAME DU REFUGE- ANGLET 

Célébration Pénitentielle : Lundi Saint   19 h 

              Confessions : à la demande

 Cène du jeudi Saint : …………………… 17h30

 Veillée du Jeudi Saint…………………… 20 h à 22 h

 Chemin de Croix du Vendredi Saint……15h

 Office du Vendredi Saint                    17h30

 Veillée Pascale, le Samedi Saint……… 20H30

 

 JOUR DE PÂQUES :   Eucharistie    10h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 14:36

 

Les samedi 10 et 17 mars,

les soeurs de la communauté et les soeurs

de la Maison de Retraite se sont réunies pour un LOTO...

Les parties se sont déroulées selon les règles

utilisées quand ce jeu est public.

Rien ne manquait: ni les cartes à prix dégréssifs,

ni les pions, ni les lots bien présentés.

Quelle joie quand la chance aidant,

un joli lot vous est attribué!...

 

 

Ces après-midi joignaient l'utile à l'agréable:

la recette sera affectée aux frais de la

construction de la "Chapelle de paille"

du Monastère de Saint-Bernard.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Activités communauté
commenter cet article
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 08:42

Nous conservons au Musée de N.D du Refuge,

une toile représentant le Père Cestac.

Datant d'octobre 1868, elle est l'oeuvre

d'Hélène Feillet.

Cette artiste, comtemporaine du P.Cestac, a vécu

à Bayonne à partir de 1834.

Un critique d'art écrit:

" L'oeuvre d'H.Feillet est abondante et variée...

Son art se caractérise par la rigueur et la vérité."

La pose du Père Cestac rappelle celle des photos antérieures.

Mais ici on le voit dans le cadre évocateur de

son oeuvre. Tout au bord des flots de l'océan,

sur le sable blond, les jeunes pins verdoient.

De sa main droite il nous indique

l'axe de sa vie:"Tout pour vous, ô ma Mère"

La statue de la Vierge Marie la montre Mère

avec l'Enfant et couronnée comme Souveraine.

Remarquons la barette  de la Légion d'Honneur,

qui rappelle que Napoléon III décerna au P.Cestac

cette décoration, en 1865.

A droite du tableau, observons un petit édifice

blanc à trois niches: la tombe d'Elise Cestac.

Au bas de la toile, environnant la soutane

du Père, roses et fleurs exubérantes, jaillissent

du sable brun... Victoire de la vie!...

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 14:25

L'après-midi du 1er mars 2007, nous avons eu la sympathique visite

d'un bon nombre d'adhérents aux " Amis du Musée"

dont le siège est à Guéthary.

L'initiative de cette rencontre revient à notre  amie,

Madeleine Brigouleix.

Tout d'abord Madeleine présente une évocation

du Père Cestac sous la forme originale d'une enquête

menée par un journal imaginaire "L' Echo des Remparts."

Puis une visite à notre Musée historique

se veut l'illustration bien concrète des élèments

de l'enquête:" Si Cestac m'était conté..."

 

 

Beaucoup s'étonnent... admirent la personnalité  du Père Cestac.

L'après-midi s'achève au Monastère de St Bernard.

Repost 0
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 16:23

Pour sa journée " d'entrée en Carême", la paroisse

           Sainte Marie des Arrigans- Pouillon ('40)

a choisi Notre Dame du Refuge.

Le samedi 24 février, dès 9h30, une quarantaine

de paroissiens sont accueillis et M.le Curé,

Abbé G. Laluque présente la journée.

 

En fin de matinée, le groupe se joint à la communauté

pour l'Eucharistie. Puis c'est le partage du pique-nique.

A la reprise, Soeur Jacqueline évoque le

                "Père Cestac,témoin pour aujourd'hui ".

Un temps de silence à la chapelle permet de prolonger l'écoute.

La rencontre s' achève au Monastère de St Bernard

par une découverte des lieux et les Vêpres chantées ensemble.

 

 

Cette journée laissa place pour des retrouvailles...

Quelle joie de revoir des visages connus dans sa jeunesse!

Quel étonnement pour ceux qui ne connaissaient pas

ce lieu... ce lieu avec autant de vitalité

              aujourd'hui comme hier!

Repost 0
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 08:35

 

Après le décès du Père Cestac, le 27 mars 1868,

la Communauté souhaite faire sculpter un buste de son Fondateur.

Elle s'adresse à M. A. Fraysse, sculpteur-décorateur à Biarritz.

Une lettre de son fils, E. Fraysse, du 4 mai 1937, témoigne

             " Lorsque Monsieur Cestac eut rendu le dernier soupir...

               on vint demander à mon père s'il se chargerait d'éxécuter

               en pierre ou en marbre le buste du décédé. Mon père

               ayant accepté, son premier soin fût de mouler le

               masque de celui dont il devait reproduire les traits..."

Nous conservons à Notre Dame du Refuge, ce masque mortuaire

en plâtre.

 

M.A. Fraysse exécuta ensuite le buste en marbre blanc.

Bientôt il trouvera place dans les jardins

de la Communauté.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 14:11

3 - A  Bayonne, par le photographe Emile Balossier, 33 rue du Gouvernement.

Nous ne possédons qu'une seule petite photo de 5,5 x 9 cm.

Nous ne pouvons dater ce portrait. Mais des photos d'époque,

conservées aux Archives de Notre-Dame du Refuge, montrent

qu'il y avait des photographes à Bayonne depuis au moins 1863.

 

La pose rappelle la photo prise à Madrid (voir 1ère partie)

On le voit de 3/4. Debout, le chapeau sous le bras gauche

avec la main pendante, il tient de sa main droite une

 croix placée sur un socle cannelé.

                     4 - Par un photographe anonyme, sans date.

                              Nous possédons 2 photos de 14x21 cm.

On le voit debout, de face, le chapeau sous le bras gauche.

La main droite sur une colonne cannelée s'appuie

sur le piédestal d'une statuette représentant la Vierge du Carmel.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 14:40

Le Père Cestac a été photographié au moins 4 fois, 

 vers la fin de sa vie.

1- A Madrid, par le photographe

Angel Alonso Martinez y hermano (Passage de Murga)

C'est la seule photo que l'on peut dater avec certitude.

Dans une lettre du 6 mai 1862, écrite de Madrid, nous lisons:

            " J'ai dû subir l'épreuve de la photographie.

              On m'a tiré très sérieux. Je me suis mis en prière...

              et dans cet état... je ne puis être que très sérieux.

              Mais qu'importe ce que je suis sur la photographie!

              Heureux si ce portrait pouvait plus tard me

              valoir quelques bonnes prières..."

                                                

On le voit de 3/4 avec des traits solides.   Il a 61 ans.

 

 

 Debout, chapeau sous le bras gauche avec la main pendante,

il tient de sa main droite une croix nue,

sur le socle d'une colonne  drapée.

          2 - A Paris, par le photographe

                                   Harmand, Faubourg St Antoine, 154.

       Ce portrait date peut-être de 1867.

               Car au verso de la photo on lit:

             " photographe des portraits d'entrées à l'exposition de 1867"

 D' autre part le P. Cestac voyageant de l'Ain vers le Pas-de-Calais,

s'arrête à Paris d'où il écrit une lettre le 30 juin 1867.

 

 On le voit de face, le visage vieilli, les cheveux un peu ebouriffés.

Debout, le chapeau sous le bras gauche que la main retient;

l'avant-bras droit s'appuie sur un socle cannelé,

surmonté d'une croix avec crucifix.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 11:34

L'image la plus ancienne du Père Louis-Edouard Cestac est un portrait

sur toile. Ce tableau comme celui de sa soeur Elise était un cadre

de leur famille.

Nous lisons dans une lettre de Louis-Edouard  adressée à Elise, en post-scriptum, la chargeant d'une commission :

  "Je te prie de passer chez le doreur qui reste au coin de la rue Orbe

en descendant le long du Château-vieux comme pour aller à la place d'Armes ( Ah! c'est celui qui avait fait les cadres de nos tableaux)"        (16 novembre 1828)

A cette date, Louis-Edouard, jeune prêtre est professeur au Petit Séminaire de Larressore.

Et c'est le professeur que le peintre a campé. La plume à la main, le regard

intelligent, à l'arrière les rayons d'une bibliothèque, le jeune abbé poursuit sa réflexion.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 15:29

Sous ce titre,

Nous allons proposer à tous nos visiteurs, en plusieurs séquences

photographiques, un itinéraire dans l'iconographie du Père

Louis-Edouard Cestac

   

         

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article