Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 09:47

La Chapelle de paille

En août 1846 , neuf « Repenties »

obtiennent la permission de se retirer

dans les sables pour vivre dans le

silence, la prière et le travail.

C’est le commencement du Monastère

des Bernardines.

011-chapelle-paille-7568gd

Elise, devenue religieuse Servante

de Marie, est très attirée par la vie

des Bernardines. Elle confie à son frère :

    « Quelle faveur, si Dieu m’appelait à

        vivre ainsi… »

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 09:18

Le Lavoir

En 1843, pour obtenir quelques ressources

car l’exploitation agricole en donne peu,

le Père Cestac organise le blanchissage

du linge de la garnison de Bayonne.

Il fait construire un lavoir, une « fontaine »

comme on dit à Anglet, mettant à profit

une source.

009-lavoir-7574pt

 

010-lavoir-7582gd 

Ce lavoir, comportant 4 grands bassins

et 2 petits, permet le travail de

16 « laveuses »

Elise comprend la dureté de ce travail

surtout quand l’administration se

montre intransigeante et injuste.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 08:49

  «  La maison Chateauneuf »

En novembre 1838, l’ Abbé Cestac

achète la maison et la propriété dite

« Chateauneuf » et lui donne le nom

de « Notre Dame du Refuge ».

008-chateauneuf-7576gd

Le 8 juin 1839, 14 filles et leurs

éducatrices s’ y installent.

Elise ? bien que nommée Directrice

Générale, ; le 10 novembre 1838 ,demeure

au «  Grand Paradis ». Mais elle

viendra souvent à N.D.du Refuge,

à pied ou à dos d’ ânesse.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 09:08

N.D.de Buglose

 

En juillet 1838, l’Abbé  Cestac va en

pélerinage  à N.D.de Buglose pour lui

confier ses soucis financiers dans l’achat

d’ une maison pour les « Repenties ».

Il ne reçoit pas d’ argent mais la

« perle précieuse » de sa vie. Marie lui

donne à entendre : « Ne me demande

que mon esprit »

007-buglose-7581gd

 

Ce n’ était pas cette basilique mais une

chapelle plus petite située au même

emplacement et dans la même orientation.

La statue est la même.

Communiant intensément aux sentiments

de son frère, Elise souhaite fort aller aux

pieds de N.D.de Buglose.

Elle réalisera enfin ce grand désir en

juin 1841.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 09:17

«  Le Grand Paradis »

Les orphelines quittent le « Hougassé »,

en 1837, pour le « Grand Paradis »,

cette antique maison en bordure du

cimetière, et que prête la ville de

Bayonne.

006-grand-paradis7573gd

C’est dans le grenier de la tourelle que

sont hébergées en septembre 1837, les 2

premières « Repenties »…bientôt suivies

par d’autres.

C’ est là que le 21 janvier 1838, Elise

quittant ses parents, entre pour se dévouer

totalement aux fillettes.

Mais les grandes filles du grenier ne

la laisse pas indifférentes. Elle écrit à

son frère :

    « …oui, je les aime beaucoup et

je serai bien aise d’ être avec elles… »

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 09:07

« Le Hougasse »

Cette maison, hors les murs de la cité,

prêtée par Mr Dubrocq comprend une

cuisine de campagne avec une grande

cheminée noire et un sol en terre

battue. C’est là que sont accueillies,

le 11 juin 1836, les 7 premières

fillettes des rues….

005-hougasse-7567gd

Ramassées derrière les haies, dans les

mauvais quartiers, nous devinons dans

quel état elles sont ! Emmenées d’ abord

à la maison familiale, Elise les lave,

les peigne, les revêt du costume tout

neuf qu’elle a cousu.

Elise visite souvent les « orphelines »

au Hougassé mais elle n’y demeure pas.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 10:18

 

Voici la chaire de la Cathédrale, d’où,

le jeune abbé Cestac prêche avec zèle.

En bois d’ acajou des Canaries, elle

date de 1670. Elle a de splendides

sculptures évoquant les vertus.

004--chaire-7571gd

Elise aime beaucoup écouter la

prédication de son  frère. Elle le

trouve toujours trop court.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 08:38

Porche de la Cathédrale

Imaginons ce porche sans les flèches

qui furent ajoutées dans les années

1870.

003-cathedrale-façade7583gd

Jeune fille très douée pour la musique

et le chant, Elise fait partie du chœur

des chanteuses.

Quand plus tard, en 1831- elle a 20 ans-

Edouard est nommé vicaire à la Cathédrale

avec quel empressement elle participe au

groupe qu’il structure et appelle «  les

Demoiselles de la Persévérance ».

Facilement nous imaginons avec quel

cœur, Elise suit les cérémonies célébrées

par son frère.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 09:05

  Lundi 14 mars 2011.

Ce second jour était offert aux

Servantes de Marie, aux Bernardines

et aux personnes proches des deux

Communautés.

Une prière, animée par nos Sœurs

Bernardines, ouvrait cette journée

d’adoration et de recueillement.

 14mars7447pt.jpg 14mars1108pt.jpg 

Devant le vitrail d’Elise, œuvre

de Me  Carrère, M.et Mme Fournié

nous conviaient à une lecture

méditative de l’ image…

Eléments, formes et couleurs nous,

menaient vers un au-delà,… à

la rencontre d’ Elise.

Désormais nous regarderons bien

différemment ce vitrail…

Après ce temps fort, le recueillement

se poursuivait, en pèlerinage vers

les divers lieux où des textes choisis

relançaient notre prière.

 

 Vitrail-E.Cestacpt.jpg  14mars1115pt.jpg
 14mars1120pt.jpg  14mars7444pt.jpg

Enfin l’Eucharistie nous rassembla,

nombreux : action de grâce et

louange pour cette journée toute

en profondeur.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 09:53

Deux journées :

       Dimanche 13 mars 2011

et Lundi   14 mars,

nous ont été offertes pour découvrir

l’itinéraire d’ Elise  Cestac et pour

mettre  nos pas dans les siens.

DIMANCHE

Nous avons débuté la journée, au

Monastère de St Bernard par un

temps de prière.

Puis très librement nous avons pu

visiter les lieux :

    tombe d’ Elise ou chapelle de paille,

    musée ou exposition de dessins,

    -etc…

En fin de matinée, nous étions réunis

dans la chapelle de N. Dame du Refuge,

devant un beau portrait d’ Elise,

jeune fille.

 bicentenaire7451pt  bicentenaire7453pt
 bicentenaire7456pt  bicentenaire7458pt

Puis avec  intérêt croissant, nous

avons écouté Mme Ch Deleigne, sur le

thème :

«  La femme dans son oui à la vie »

Tour à tour, nous avons suivi son regard :

«   De la femme, servante de la vie,

            dans son oui inné ;

à Marie, Servante du Seigneur,

            dans son oui inconditionnel ;

et à Elise, Servante de Marie,

           dans un oui sans retour…

mais non sans tourment ! »

Impossible de résumer ou d’ extraire

devant tant de richesses exposées !...

Le pique-nique qui a suivi, a

permis rencontres, retrouvailles,

partage,…

Il s’est prolongé par un temps de

questions/réponses avec Mme Deleigne.

 bicentenaire7460pt  bicentenaire7461pt
 bicentenaire7464pt  bicentenaire7467pt

Une Eucharistie festive terminait la

journée ; la chorale Kantariak, une

fois de plus en « donnait la note ».

Les échanges se sont poursuivis

sur le parvis et autour du verre

de l’amitié…

 bicentenaire7469pt  bicentenaire7476pt
 bicentenaire7482pt  bicentenaire7480pt

Merci à tous ceux et celles par qui cette

journée fut…ce qu’elle a été !...

Petite pierre, pierre ciselée ou pierre

d’angle, tout est nécessaire à un bel

édifice !...       

                                                                ( à suivre)

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Elise Cestac
commenter cet article