Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 15:19
Rassemblement enfants doyénné d'Anglet

Un beau groupe d'enfants a franchi l'entrée du site de Notre Dame du Refuge,
 ils étaient 95, des CM 1 et CM2 du doyénné d'Anglet. Beau groupe d'enfants,
bien encadré par les aumôniers et catéchistes.


But de ce rassemblement: Se réunir pour réaliser que nous ne vivons pas seul et
isolé, mais qu'on est chrétien  tous ensemble.



Préparation de la Toussaint, chaque petit groupe a fait connaissance avec un Saint

 choisi par le groupe. Nous pouvons voir quelques Saints de chez nous: tels St Michel
Garicoïtz, St Vincent de Paul et tous les autres, plus éloignés, bien connus également.


Chaque groupe prépare une intervention pour la célébration, mais auparavent ils ont
 pu jouir et se détendre autour du pique-nique. Bien que sous la pluie ce fut un excellent
 moment  de partage et d'amitié.


Quelle belle couronne d'amis de Jésus. Ce fut un temps de rassemblement fraternel et familial.

Qu'une prochaine occasion nous permette ces merveilleux instants de rencontre.

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Accueil groupe
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 14:45

Repost 0
Published by Iribarren Laurence
commenter cet article
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 15:02
Les élèves de l'école maternelle de Stella-Maris, accompagnés
de leurs maîtresses et de quelques parents, ont participé à
une sortie pédagogique sur le site de Notre-Dame du Refuge
grâce à l'accueil des Servantes de Marie.

L'objectif était de ramasser "les trésors de l'automne"tout
en découvrant l'environnement proche si riche.
Ils ont ramassé des châtaignes, des bogues, des noix et des
feuilles de toutes formes et de toutes couleurs.
Ils ont été très intrigués :les deux pies placées dans la cage.
Les plus grands étaient contents de faire connaissance avec
la soeur de la maîtresse.

   

L'objectif de la prochaine sortie est tout trouvé: mieux
connaître "nos soeurs: les Servantes de Marie."
Ils sont revenus fiers de leur récolte. Les châtaignes ont ravi
les papilles de quelques-uns, mais les noix étaient leurs favorites!
Certains ont constaté que les poules avaient deux pattes et non
3 ou 4. La découverte du monde semble bien amorcée...
Chacun fera aussi valoir ses talents d'artiste en réalisant diverses
 productions à partir des éléments récoltés.


Merci de votre accueil. Milesker.
Les enseignantes de maternelle.
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Accueil groupe
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 16:11

« A la Mère de Dieu »

A la manière du « Rosaire » de Francis Jammes,

cette poésie égrène les «  Ave »...

Et elle nous mène de toutes les misères à la paix

et à l'espérance....avec Edouard Cestac sous le

regard de Notre Dame.


«  A la Mère de Dieu »...


Par les gens de la rue, les gosses affamés,

Les riches inconscients, les vieux abandonnés,

Je vous salue, Marie.


Par les clochards tout seuls, avec les chiens errants,

Le regard suppliant des poussiéreux mendiants,

Je vous salue, Marie.


Par les filles perdues et les prostituées,

Clientes des trottoirs, âmes désespérées,

Je vous salue, Marie.


Par les dures révoltes des grands adolescents,

Leurs fureurs et leurs fugues de stupre et de sang,

Je vous salue, Marie.


Par les petits enfants oubliés, orphelins,

Et par les doigts crochus des jeunes malandrins,

Je vous salue, Marie.


Par le cœur converti des humbles repentantes,

Par le regard plus clair des pauvres pénitentes,

Je vous salue, Marie.


Par les bruyantes nuits suivies de solitude,

Les femmes dépravées rompant leurs habitudes,

Je vous salue, Marie.


Par les sables torrides transformés en sillon

Et les pins solennels modulant leur chanson,

Je vous salue, Marie.


Par les mains langoureuses devenues « jardinières »,

Semeuses d'espérance entre les dures pierres,

Je vous salue, Marie.


Par le silence pur des blanches Bernardines,

Sur fond de grondement de la mer si voisine,

Je vous salue, Marie.

********************

Pour nous, Mère de Dieu, l'hommage et l' honneur

De nos plus beaux cantiques, nous, vos petites sœurs

Servantes de Marie.


Par toi Edouard Cestac, modeste laboureur

De la moisson de Dieu, toi l'auguste semeur,

Je vous salue, Marie.

 Maurice POMMIEZ

 



Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 15:41

En cette année jubilaire, la Communauté de Notre-Dame

du Refuge se joint aux nombreux pèlerins, ce 14 octobre 2008.

Chacune a le désir de suivre le chemin du jubilé, suivant

ses possibilités et de s'imprégner du Message de chaque étape :

- la belle église paroissiale nous donne l'occasion de méditer sur

la grâce de notre Baptême.

                                   -La halte au « cachot » nous fait réfléchir sur la pauvreté de

Bernadette et nous introduit dans la prière du Magnificat :

«  Il s'est penché sur son humble Servante » ;


 
                                  -«  La porte St Michel » nous dirige vers la Grotte, vers Marie

« Porte du Ciel » avec son appel à la conversion.

                                   - Enfin, en pérégrinant toujours, à  « l'Oratoire de l'Hospice »

nous remercions le Seigneur avec Bernadette, pour le don

de l' Eucharistie et nous lui demandons l'amour des pauvres.

                                                                         
 
                                   D'autre part, les nouvelles mosaïques sur la façade de la

Basilique du Rosaire et celles qui ont été restaurées à

l' intérieur provoquent notre admiration et nous plongent dans les

Mystères du Christ, ainsi que le nouveau Chemin de Croix  de

l'artiste Hongroise Maria de Faykod qui met toute sa sensibilité

et sa foi au service du message évangélique, Chemin de Croix que

Monseigneur Perrier a voulu accessible aux personnes malades et

handicapées dans la perspective du 150 ème anniversaire

des Apparitions.

 
                            Que cette journée de grâce soit pour chacune de nous une lumière

qui nous accompagne dans notre route quotidienne,

à Notre-Dame du Refuge où Marie est aussi présente

d'une manière spéciale.

 

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Sorties communautaire
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 00:00
La vie du Père Louis-Edouard Cestac en bande dessinée.cinquième épisode : (5/9)


Suite au prochain épisode...
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 08:44


" Dame Pauvreté
 à Notre-Dame du Refuge"

Ce poème rappelle la place de Marie
dans la vie du Père Cestac. Il évoque
le moment inoubliable, où au Sanctuaire
de Buglose, le Père reçoit de Marie cette
Parole:" Ne me demande que mon esprit"
La conclusion redit à sa manière cette
résolution du Père:" Quand la misère
se fera sentir, nous partagerons de bon
coeur avec les pauvres"(lettre,1856)


 
    Saint Bernard avait dit, parole absolu :
"De Maria nunquam..." non, de Marie jamais
Nos pensées, nos louanges ne sauront exprimer
Sa beauté, son pouvoir, ses uniques vertus.

Louis-Edouard fut guéri dans sa plus tendre enfance
D'un mal très mystérieux et que nul médecin
Ni même les grands soins d'un père chirurgien
N'avaient pu juguler malgré leur grande science.

Il retrouva santé, joie de vivre et entrain,
Par d'ardentes prières à la Vierge Marie.
Dès lors, il eut recours durant toute sa vie
A sa Mère du ciel pour servir son prochain...

Chaque fois qu'il écrit un avis, une lettre
A sa Congrégation, il mentionne toujours
La " bonne sainte Mère" qui veille nuit et jour
Sur la communauté sans lits et sans fenêtre...

Mais le plus grand moment, le plus impressionnant
De ce secret marial, c'est lorsque Louis-Edouard
Se rendit à Buglose, tout priant, tout hagard,
Pour demander au ciel une somme d'argent.

Ses chapelets en main et marchant dans le sable,
Portant la conviction que sa Mère du Ciel
Lui obtiendrait la grâce du montant subtantiel,
Cinquante mille francs, somme considérable...

C'était précisément pour une fondation,
Pour les filles perdues et les gueux les plus pauvres,
Il fallait à tout prix que quelque argent les sauve,
Et Marie donnerait bonne bénédiction!

C'est ici le sublime, Elle dit au "Bon Père"
Qu'elle ne donnerait rien, "seulement son esprit",
Et Louis-Edouard a de suite compris
La profondeur insigne de ce nouveau mystère...

Il eut révélation au plus profond de lui
Que son oeuvre "peineuse"était l'oeuvre immense
De la Vierge Marie par qui tout recommence
En nous donnant Jésus avec le Saint Esprit.

L'argent, certes il en faut, mais la Chose suprême
En matière humaine, avant l'idole d'or
Du Mammon capricieux, c'est de l'amour encore
Comme Dieu est Amour, comme Marie nous aime...

............................................

Et le plus grand miracle de " Dame Pauvreté",
C'est ramasser les miettes et de dresser la table
Quand quelqu'un va mourir d'une mort misérable
Et d'ouvrir sa cabane au mendiant rejeté...

 Maurice POMMIEZ

                            ce 4 juillet 2008
 
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 15:46
Le 24 septembre 2008
Soeur Andrée Grellé a fêté ses 100 ans
 à Saint Nicolas Lez Arras dans le Pas de Calais.
Entourée des membres de l'Association Accueil et Relais,
des soeurs Servantes de Marie de la région et de nombreux
amis, Soeur Andrée a célébré son anniversaire à la Maison de
 Retraite Saint Nicolas où elle réside depuis 2004.
La direction et le personnel de la Maison de Retraite
avait préparé avec soin et affection cette joyeuse étape
de la vie de Soeur Andrée.
Une messe d'action de grâce a été célébrée  suivie d'un vin
d'honneur pour tous les invités et d'un excellent repas
pour tous les Résidents et les proches de Sr Andrée.
Nous souhaitons à notre Soeur de vivre encore longtemps
au milieu des Résidents de la Maison de Retraite

 
Photo 1: Sr Andrée entourée de Sr Maria Jésus Supérieure Générale
              de la Congrégation des Servantes de Marie et de Sr Agnès
 doyenne des Résidents (105) ! ans.

Photo 2: Célébration Eucharistique présidée par le Père Mucherie
            aumônier de l' Etablissement et deux prêtres Résidents.



Photo 1: Accueil des invités par Madame Delambre directrice de
l' Etablissement.
 
Photo 2:  Sr Marie Andrée entourée de Madame Delambre, de Monsieur
            Rolin Président de l'Association Accueil et Relais qui gère
l' Etablissement, de Sr Maria Jésus et de Sr Lucie.




              Photo 1: Madame Cardon maire de St Nicolas Lez Arras.

Photo 2: Le Docteur Bourgois félicite sa patiente. 

Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Fêtes au Refuge
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 15:34
La vie du Père Louis-Edouard Cestac en bande dessinée. 4ème épisode :


Suite au prochain épisode...
Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Edouard Cestac
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 22:33
Fête chez les Bernardines

Qu'êtes-vous aller voir dans le désert?
Les amis et les admirateurs des Soeurs Bernardines
sont toujours nombreux et fidèles à cette fête de
St Bernard. Aussi cette fête a t-elle connu le même
enthousiasme et la même afflluence en ce 20 août.
La messe de 10 h a été célébrée au milieu d'un groupe
remplissant les deux nefs.
Le Révérend Père Moura, Bétharramite, présidait la
cérémonie, accompagné de deux aumôniers de Notre-Dame
du Refuge et du curé de Ste Croix.
Son homélie a mis en lumière la confiance de nos
fondateurs dans la divine Providence et la fidélité
à son inspiration.
Le temps, sans être glorieux, était clément,
permettant à ceux qui le désiraient, de pique-niquer
dans le petit jardin, à l'ombre des arbres.

L'après-midi fut consacré au caractère spécial de
silence, Vocation propre de l' Institut!
Une assistance très intéressée a suivi l'exposé de
Soeur Marie des Neiges, sur le silence, porteur de vie.

Plusieurs témoignages furent ensuite exprimés par des
personnes de l'extérieur, ayant éprouvé là, la paix et
la guérison intérieure, dans le climat spécial de silence
absolu du Monastère.
La cérémonie, simple et touchante, s'acheva dans la louange
spontanée de plusieurs personnes de diverses conditions et
dans la confiance en Dieu qui se révèle en ce lieu dans la
prière et le silence.





Repost 0
Published by Iribarren Laurence - dans Saint Bernard
commenter cet article